Les aimants permanents sont au cœur des groupes motopropulseurs dans le secteur de l'e-mobilité. Plus l'aimant est puissant, plus la puissance de sortie du moteur est élevée et plus le moteur peut être construit petit et léger. Mais un aimant puissant doit également être capable de résister à la démagnétisation due à la chaleur ou à un champ magnétique opposé. Nous utilisons deux nouvelles techniques pour rendre les aimants permanents encore plus forts et plus robustes : la diffusion aux limites des grains (GBD) et la technologie d'affinage des grains (GRT). Un avantage majeur de ces technologies est que moins d'éléments de terres rares (HREE) sont utilisés dans ces aimants.

La recherche d'aimants de meilleure qualité est permanente. Depuis la production industrielle d'aimants permanents, les scientifiques et les ingénieurs développent de nouvelles compositions de matériaux et de nouvelles techniques de production pour augmenter leur densité énergétique. Les aimants permanents les plus récents et les plus puissants sont les aimants en néodyme (NdFeB). Ces aimants font également l'objet de perfectionnements constants. Par exemple, au cours des vingt dernières années, la densité d'énergie (BHmax) des aimants au néodyme est passée d'une moyenne de 250 à 450 kJ/m3. La résistance (coercivité) à la démagnétisation par la chaleur ou par un champ magnétique opposé est également en hausse. Aujourd'hui, la production en série d'aimants permanents ayant une coercivité de 2 800 kA/m est possible.

Lisez le livre blanc sur les nouvelles techniques utilisées dans l'e-mobilité.

Bakker Magnetics. Delivering magnetic expertise.